Transmédia et BD numérique, même combat ?

Pour démarrer ce nouveau blog sous mon véritable nom, quatre ans après avoir achevé une première aventure riche et fructueuse avec le Comptoir de la BD,  plongeons directement dans le vif des sujets qui me passionnent : les nouvelles formes d’écriture en général et les évolutions de la bande-dessinée en particulier.

Dans le dynamique landernau du transmédia, deux billets publiés récemment par Benjamin Hoguet d’une part, et par Arnaud Hacquin d’autre part ont retenu mon attention (pour connaître ces deux personnes, visitez leur site/blog). Tous deux renouvellent leur croyance profonde dans l’avènement de projets transmédia grand public en réaction à un constat de décès amer émis par le créateur du Forum Blanc, René Broca.

Loin d’une simple différence d’appréciation il y a assurément pour moi un réel problème de vocabulaire et de définitions. Et j’apparente ce besoin d’un point sur le transmédia à celui, tout aussi incontournable, sur la BD numérique.

Il n’existe pas aujourd’hui de marché du transmédia, car le transmédia ne peut en aucun cas être considéré comme un marché, ni par les créateurs qui conçoivent des projets dits « transmédia », ni par les clients/utilisateurs/lecteurs/consommateurs de ces projets.

Pour le dire autrement, il existe des projets-produits très variés qui croisent plusieurs secteurs culturels et marchands, régis par des expériences et modes de consommation, de monétisation et d’accès différents. Cela génère des résultats différents (audience, chiffre d’affaires, fréquence…), l’idée étant cependant que l’ensemble des occurrences dévoile le projet dans sa globalité, sa richesse et sa pertinence, telles que rêvées par ses concepteurs. Cela suppose pour ces derniers qu’ils maîtrisent très bien tous les secteurs culturels exploités, et nous savons tous que c’est dur pour les spécialistes sur ces secteurs, alors imaginez pour ceux qui l’abordent insuffisamment préparés…

Et le lien avec la BD numérique ? Et bien c’est pire, si je puis dire. Il n’existe pas de Forum Blanc sur le sujet. Les éditeurs de Bande-dessinée se concentrent quasi exclusivement sur l’exploitation de leur catalogue, considérant le numérique comme une exploitation supplémentaire, au même titre que les ventes de droits étrangers ou les ventes directes. Ce sont pour l’essentiel les auteurs qui se sont mobilisés (certains épuisés même) pour défricher, explorer, proposer des créations originales. Quelques initiatives récentes sont encourageantes, comme Les Auteurs Numériques, Les secrets des cailloux qui brillent, ou le magnifique Phallaina soutenu par France Télévisions il y a déjà plus d’un an, mais elles sont isolées, ne font pas mouvement (et ce malgré les tentatives anciennes et méritoires de Pilmix).

Il existe un marché émergeant de la bande-dessinée numérisée (albums existants scannés et diffusés sur écrans pour résumer) qui commence à être rentable et significatif – 4 ans à piloter le pôle numérique pour Glénat me l’ont démontré, mais en dehors du soutien des chaînes de télévision (France Télévisions, mais aussi Arte) sur des projets particuliers, le devenir de la création BD numérique reste à être pensé.

Il lui manque, comme pour le transmédia dans ses tentatives récentes, un projet de référence, qui par sa force, son ampleur, son retentissement démontrera ce dont beaucoup sont convaincus, comme Benjamin Hoguet, Arnaud Hacquin ou les bons trublions de Bigger than Fiction. Et demain je rêve d’un projet transmédia qui prendrait son essor à partir d’une BD en turbomédia ou un webtoon…

D’ici là, je salue leur capacité de résistance et leur enthousiasme et me range à leurs côtés.

Et vous ?

Sébastien Célimon


2 réflexions sur “Transmédia et BD numérique, même combat ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s